Collège Weiler
2, rue Raymond Paumier 91230 MONTGERON. Tél : 01.60.48.77.65
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Disciplines > Chinois LV2 (en 5è, 4è et 3è) > L’apprentissage du chinois au collège Weiler

L’apprentissage du chinois au collège Weiler

Découvrir une langue et une culture nouvelles
En apprenant le chinois, les élèves ont le plaisir de plonger dans un univers linguistique et culturel très différent et de tout ce qu’ils ont appris jusqu’ici, le démarrage du chinois est souvent vécu comme une grande découverte excitante.
De bonnes conditions d’apprentissage
La LV2 chinois bénéficie de bonnes conditions d’apprentissage : les effectifs restent pour le moment peu chargés. De plus, chaque année, le collège (et le lycée) partagent une assistante de chinois, directement venue de Chine. Les élèves peuvent donc régulièrement travailler en tout petit groupe et avoir un contact direct avec un jeune chinois. Enfin, la collaboration entre le professeur du collège et celui du lycée permettent de garantir la continuité pédagogique.
5 ans de chinois, çà laisse le temps…
En 6 ans, de la 5è à la Terminale, les élèves ont le temps de s’initier très solidement au chinois à l’oral comme à l’écrit. En fin de terminale, ils savent échanger sur des sujets liés à leur quotidien et parler de la Chine actuelle de façon simple. Ils sont également capables de lire environ 500 caractères et d’en écrire 350, ce qui leur permet d’aborder seuls des textes simples et de pouvoir écrire une bonne partie de ce qu’ils savent dire.
6 ans de chinois dans le secondaire, et après ?...
La connaissance du chinois est un atout de plus en plus recherché sur le marché du travail, en particulier en complément d’une formation scientifique ou commerciale.
Et du coup, les possibilités de continuer le chinois dans le supérieur se multiplient d’année en année. Ainsi de nombreux élèves en sortant de terminale cherchent à poursuivre le chinois à titre professionnel, le plus souvent en complément d’un cursus principal. Aujourd’hui, la plupart des universités, des écoles de commerce, des écoles d’ingénieur ont des cours de chinois et/ou offrent la possibilité d’aller faire de stages ou un semestre d’études en Chine.
Pour les plus passionnés, un certain nombre d’universités proposent des cursus anglais-chinois ou simplement de chinois !

Le chinois une langue trop difficile ?
La progression est certes moins rapide que pour langue européenne mais adaptée pour rendre chinois accessible à tous.
Les élèves apprennent d’abord à dire les choses et à les comprendre à l’oral avant de savoir les écrire et n’apprennent pas systématiquement à lire ou à écrire en caractères tout ce qu’ils savent dire. L’apprentissage de l’écriture se fait donc de façon mesurée et progressive. Les caractères chinois sont souvent une des sources de motivation pour cette langue.
La charge de travail n’est donc pas plus lourde que pour une autre langue, en revanche la régularité dans le travail est vivement souhaitée !


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Weiler (académie de Versailles)
Directeur de publication : Monsieur MBENGUE