Collège Weiler
2, rue Raymond Paumier 91230 MONTGERON. Tél : 01.60.48.77.65
Site de l'académie de Versailles

Accueil > Disciplines > ARTS PLASTIQUES > L’art est un défi ! > Réponse défi n°3

Réponse défi n°3

Le genre en peinture qui permet aux artiste de rappeller à l’Homme le temps qui passe s’appelle les « VANITES ».
Vous en conviendrez c’est aussi un trés vilain défaut !

Vanité, Philippe de Champaigne, 1602-1674

Une vanité est une catégorie particulière de nature morte. La composition allégorique des vanités suggère que l’existence terrestre est vide, vaine et rappelle à l’Homme (qui a souvent tendance à se croire plus fort que tout) que la vie humaine est précaire (on fini tous par mourir quelque soit notre condition sociale).

Très répandu à l’époque baroque, particulièrement en Hollande, ce thème de la vanité s’étend à des représentations picturales comprenant aussi des personnages vivants comme « Les Ambassadeurs d’Holbein » (Vu en cours !).

Les Ambassadeurs, Hans Holbein le jeune, 1533
détail
anamorphose

Les vanités sont souvent composées des mêmes éléments récurents. Ceux-ci sont classés en plusieurs cathégories ayant chacune une signification différente :

1.Premier groupe : « il évoque la vanité des biens terrestres »
livres, instruments scientifiques, art : vanité du savoir.
argent, bijoux, pièces de collection, armes, couronnes et sceptres : vanité des richesses et du pouvoir.
pipes, vin, instrument de musique et jeux : vanité des plaisirs.

2.Deuxième groupe : « il évoque le caractère transitoire de la vie humaine »
squelettes, mesure du temps, montres et sabliers, bougies et lampes à huile, fleurs.

3.Troisième groupe : « il contient les éléments qui sont les symboles de la résurrection et de la vie éternelle »
épis de blé, couronnes de lauriers.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Weiler (académie de Versailles)
Directeur de publication : Monsieur MBENGUE